/** * La configuration de base de votre installation WordPress. * * Ce fichier contient les réglages de configuration suivants : réglages MySQL, * préfixe de table, clés secrètes, langue utilisée, et ABSPATH. * Vous pouvez en savoir plus à leur sujet en allant sur * {@link http://codex.wordpress.org/fr:Modifier_wp-config.php Modifier * wp-config.php}. C’est votre hébergeur qui doit vous donner vos * codes MySQL. * * Ce fichier est utilisé par le script de création de wp-config.php pendant * le processus d’installation. Vous n’avez pas à utiliser le site web, vous * pouvez simplement renommer ce fichier en "wp-config.php" et remplir les * valeurs. * * @package WordPress */ // ** Réglages MySQL - Votre hébergeur doit vous fournir ces informations. ** // /** Nom de la base de données de WordPress. */ define('DB_NAME', 'thierrysanin_merk'); /** MySQL database username */ define('DB_USER', 'thierrysanin_merkuser'); /** MySQL database password */ define('DB_PASSWORD', 'eRSS4M!w}}^F'); /** MySQL hostname */ define('DB_HOST', 'localhost'); /** Jeu de caractères à utiliser par la base de données lors de la création des tables. */ define('DB_CHARSET', 'utf8'); /** Type de collation de la base de données. * N’y touchez que si vous savez ce que vous faites. */ define('DB_COLLATE', ''); /**#@+ * Clés uniques d’authentification et salage. * * Remplacez les valeurs par défaut par des phrases uniques ! * Vous pouvez générer des phrases aléatoires en utilisant * {@link https://api.wordpress.org/secret-key/1.1/salt/ le service de clefs secrètes de WordPress.org}. * Vous pouvez modifier ces phrases à n’importe quel moment, afin d’invalider tous les cookies existants. * Cela forcera également tous les utilisateurs à se reconnecter. * * @since 2.6.0 */ define('AUTH_KEY', 'sii7ys?^dGM{.e )/<-ZJkPZ =jqu1]=1aA6D* +3A4+i3$x||z{HCT*DKibEC+Ee#!'); define('LOGGED_IN_KEY', ' >rl|O+]!y_d:xDI`j9FCC~cwWq.rAcD@kxU?8;+g+e*j@>9h49E(KxM,`dsCYyd'); define('NONCE_KEY', '$~-=QEg*@(